Publicité

Qu’est-ce que l’islamophobie ?

Étymologiquement, l’islamophobie signifie la peur de l’islam. Mais ce néologisme du début du XXe siècle est aujourd’hui employé par des personnalités publiques et des organisations qui lui donnent des significations variées. Selon le Larousse, l’islamophobie est « l’hostilité envers l’islam, les musulmans ». Selon le site des Nations unies, l’islamophobie renvoie à la peur, aux préjugés et à la haine envers les musulmans. La Commission nationale consultative des droits de l’Homme française définit quant à elle l’islamophobie comme une « attitude d’hostilité systématique envers les musulmans, les personnes perçues comme telles et/ou envers l’islam ».

Retrouvez toutes les antisèches du JDD

Le mot « islamophobie » a fait son apparition en 1910 : Alain Quellien, auteur de la Politique musulmane dans l’Afrique occidentale française, la définissait comme un « préjugé contre l’islam répandu chez les peuples de civilisation occidentale et chrétienne ». Le mot réapparaît dans le débat public au début des années 2000, notamment dans le contexte post-11 septembre, avec des définitions extensibles.

L’usage même de ce terme fait débat. Pour le philosophe et politologue Pierre-André Taguieff, « islamophobie » est un terme imprécis « qui favorise les usages polémiques » et est exploité par les islamistes afin de faire taire les critiques à leur encontre. « Il y a […] de très nombreux citoyens français, de droite et de gauche, qui considèrent que lislamisme, sous toutes ses formes...


Lire la suite sur LeJDD