Publicité

Qu’est-ce que l’affrication ?

Mercredji », « menchtir », l’affrication désigne une prononciation, un tic de langage qui se répand de plus en plus, en particulier chez les plus jeunes. Le mot tire son héritage du latin « affricare » qui signifie « frotter contre ».

On parle d’affrication lorsque certaines consonnes sont prononcées avec un bruit de « friction ». Lorsqu’on prononce la consonne, le flux d’air est d’abord bloqué dans la bouche puis il est retenu et relâché par une ouverture étroite. Ce sont les phases occlusives puis fricatives. Le son [t] se transforme en [tch] et le [d] en [dj]. Par exemple « Tu viens jeudi ? » devient « Tchu viens jeudji ? ».

Cette prononciation a largement été popularisée par les réseaux sociaux, par la télé-réalité et par certains artistes. L’affrication est déjà utilisée notamment par les Québécois ou les Marseillais. En québécois par exemple le son [d] devient [dz] et le son [t] devient [ts].

L’affrication n’a rien à voir avec l’africanisation qui est un mouvement visant à étendre le rayonnement culturel du continent africain.


Retrouvez cet article sur LeJDD