Qu’est-ce que le CFCM ?

© Matthieu Alexandre/AFP

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) est une association, placée sous l’égide du ministère de l’Intérieur, qui a vocation à représenter les musulmans de France auprès des instances de l’État. En 1997, Jean-Pierre Chevènement, alors ministre de l’Intérieur, expliquait l’ambition du gouvernement pour « structurer » ce culte : « Nous devrons parvenir à trouver les modalités pratiques de nos rapports, ce qui suppose l’existence d’un interlocuteur légitime, ou du moins considéré comme tel par le plus grand nombre. L’absence d’un clergé unifié et hiérarchisé ne doit pas être un obstacle insurmontable. L’État n’imposera pas ses choix. Ce n’est pas son rôle. Il agréera ceux qui lui seront proposés. »

Intervenir dans les relations avec le pouvoir politique

C’est Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac, qui termine de créer le CFCM en 2003. Il est chargé d’intervenir dans les relations avec le pouvoir politique français, dans la construction des mosquées, dans le marché des aliments halal, dans la formation de certains imams, dans le développement de représentations musulmanes dans les prisons et dans l’armée française, dans la nomination d’aumôniers dans les hôpitaux, et dans la construction de carrés réservés aux musulmans dans les cimetières.

Enfin, le CFCM essaie de coordonner les dates des fêtes religieuses, notamment celles du ramadan. Le conseil d’administration est élu pour trois ans par des délégués des mosquées dont le nombre est déterminé u...


Lire la suite sur LeJDD