"Qu’on arrête ces régimes spéciaux qui créent des inégalités très fortes" : Olivier, plombier, favorable à un régime de retraite "pour tout le monde"

Benjamin Illy

"Un robinet bain douche pour une cliente…" : Olivier Beurton farfouille dans sa caisse à outils. "Il faut un stock de choses très variées pour faire face à différentes situations", sourit-il. À 58 ans, Olivier est plombier, chauffagiste, électricien... En bref, il est artisan, à la tête d'une petite entreprise de plomberie depuis 16 ans, dans le sud de Paris, et emploie deux personnes.

[Mise à jour : dans un premier temps, nous n'avions pas mentionné qu'Olivier est adhérent à La République en marche, ce qui a provoqué des réactions parfois vives dans les commentaires et sur les réseaux sociaux. C'est maintenant précisé. Le témoignage s'inscrit dans une série de témoignages sur les retraites publiés sur franceinfo.fr et diffusés à la radio, jusqu'à la mobilisation du 5 décembre.]

Mais Olivier n'a pas fait ce métier toute sa vie. Ancien cadre dans de grandes entreprises, il a effectué une reconversion professionnelle à l'âge de 41 ans. "L’activité que je fais là maintenant depuis 16 ans me permet d’avoir des revenus aux alentours de 80 000 euros net par an", précise-t-il.

Olivier partira à la retraite dans quatre ans. Quelle pension touchera-t-il ? "Je n'ai aucune idée du montant, je ne sais pas calculer, je ne sais pas à quoi je m'attends", répond l'artisan. "L’idéal pour moi, ce serait que tout soit simple, c’est-à-dire qu’il n’y ait qu’une seule entité qui permette de gérer la totalité (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi