Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Christophe Castaner, à la veille de "l'acte 4" des "gilets jaunes"

franceinfo

"Ces trois dernières semaines ont fait naître un monstre qui a échappé à ses géniteurs." Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a tenu une conférence de presse, vendredi 7 décembre à Paris, à la veille de l"acte 4" de la mobilisation des "gilets jaunes", samedi à Paris et à travers la France.

>> Dispositif de sécurité, événements annulés… Suivez en direct toutes les informations liées à l'"acte 4" des "gilets jaunes"

"Tout laisse à penser que des éléments radicaux, des factieux, vont à nouveau tenter de se mobiliser" samedi, une semaine après que de graves violences ont éclaté à Paris lors de la troisième journée de mobilisation nationale du mouvement. Voici ce qu'il faut retenir de ce point presse.

Sur les "gilets jaunes" : "10 000 [manifestants], ce n'est pas le peuple"

Le ministre de l'Intérieur a estimé que le mouvement des "gilets jaunes" "a changé de nature, en même temps qu'il rassemblait de moins en moins de monde". Christophe Castaner a rappelé que les "gilets jaunes" étaient 282 000, samedi 17 novembre, lors de leur première journée nationale de mobilisation, contre 10 000 aujourd'hui. "Dix mille [manifestants], ce n'est pas le peuple, ce n'est pas la France, c'est une petite minorité", a insisté le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi