Ce qu'auraient choisi les électeurs de Mélenchon s'ils avaient pu prendre part à sa consultation

Alexandre Boudet
Jean-Luc Mélenchon ne votera pas pour le Front national.

PRÉSIDENTIELLE - Et s'ils avaient tous eu la parole? Si les 7 millions d'électeurs de Jean-Luc Mélenchon avaient pu se prononcer sur leur choix au second tour, qu'auraient-ils décidé?

Alors que la consultation lancée par le leader de la France insoumise a fait apparaître que deux tiers des militants ne voteront pas pour Emmanuel Macron dimanche 7 mai, plusieurs sondages publiés ce mardi donnent une proportion plus élevée en faveur du favori de la présidentielle.

Dans le rolling Ifop publié chaque jour par Paris Match, CNews et Sud Radio, le report atteint même 50% vers le candidat d'En Marche! quand il est à 35% dans la consultation des Insoumis.

Le graphique ci-dessous reprend les quatre sondages publiés ce mardi, comparés aux résultats de la consultation.

Au-delà de l'écart rencontré vers le candidat Macron, on note une grosse différence entre les sondages et la consultation de la France insoumise: une part non-négligeable des électeurs de Jean-Luc Mélenchon envisage de voter pour Marine Le Pen. Cette proportion grimpe à 23% dans une enquête Elabe pour L'Express et BFMTV.

Or la France insoumise avait exclu cette possibilité de la consultation, le quatrième homme du premier tour estimant que "aucune voix ne doit aller au Front national".

Lire aussi :

Un tiers de la France insoumise choisit le vote Macron

BLOG - "Jean-Luc Mélenchon, ton silence est cruel"

Mélenchon: "Je ne me retire pas de la vie politique"

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages