Ce qu’on a aimé, ce qui reste à améliorer : le bilan du premier tour des Bleus

·1 min de lecture

Ne faisons pas la fine bouche : terminer premier du "groupe de la mort" de cet Euro est une vraie performance pour les Bleus. L’équipe de France, qui a fait match nul contre le Portugal (2-2) mercredi soir, s’est ainsi assurée un huitième de finale abordable face à la Suisse, lundi prochain. La victoire contre l’Allemagne (1-0), après un choc tendu et intense, a rappelé que les hommes de Didier Deschamps ne sont pas champions du monde pour rien.

Mais le nul en Hongrie (1-1) a aussi mis en lumière les failles des Bleus dans le jeu, notamment en phase offensive. Les blessures d'Ousmane Dembélé, Lucas Hernandez et Lucas Digne sont également sources d’inquiétudes pour la suite de la compétition. Europe 1 fait le bilan de ce premier tour compliqué mais finalement bien géré par l’équipe de France. 

Ce qu’on a aimé

La victoire en Allemagne

Les Bleus pouvaient difficilement rêver meilleure entrée en matière. En Allemagne, à Munich, l’équipe de France a étalé toutes les qualités qu’on lui connaît pour remporter une très belle victoire (1-0), sur un but de Matts Hummels contre son camp. Présents dans les duels, très propres techniquement, solides en défense : les Bleus ont réalisé un match abouti, même s’ils n’ont pas toujours dominé dans le jeu. Ils ont cependant eu nettement plus d’occasions que des Allemands presque inoffensifs, avec un poteau de Adrien Rabiot et deux buts refusés pour hors-jeu à Kylian Mbappé et Karim Benzema en deuxième période. Ce match, c’était du tout bon. 

Du ca...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles