Publicité

Que s'est-il passé le 6 février 1934 ?

Le 6 février 1934 est une date marquante dans l’histoire de la France, symbolisant un moment de crise politique profonde et de tensions sociales. Cet événement est souvent considéré comme un tournant dans l’entre-deux-guerres en France. Le contexte du 6 février 1934 est marqué par une instabilité politique et une méfiance croissante envers les institutions républicaines. Cette période est également caractérisée par la crise économique de l’après-Première Guerre mondiale et la montée des idéologies radicales, tant de droite que de gauche.

Retrouvez toutes les antisèches du JDD

Les événements du 6 février 1934 débutent par une manifestation organisée à Paris par des ligues monarchistes et nationalistes, comme l’Action Française et les Croix-de-Feu, ainsi que par des anciens combattants et d’autres groupes. Leur objectif était de protester contre la corruption politique, particulièrement mise en lumière par l’affaire Stavisky, du nom d’un escroc dont les liens avec des politiciens avaient suscité un scandale public.

Mais ce jour-là, la manifestation dégénère rapidement en émeutes violentes. Les protestataires tentent de marcher sur la Chambre des députés, provoquant des affrontements avec les forces de l’ordre. Le bilan de ces émeutes est lourd : 19 morts et de nombreux blessés des deux côtés.

À lire aussi [Albert] 6 février 1934 : l’antifascisme fête ses 90 ans

Ces événements ont eu un impact profond sur la Troisième République. Ils ont exacerbé les divisions pol...


Lire la suite sur LeJDD