Québec : une loi pour limiter les manifestations antivax

·1 min de lecture
Désormais, les manifestants antivaccins verront leurs droits limités dans l’espace public. (Photo d'illustration) 
Désormais, les manifestants antivaccins verront leurs droits limités dans l’espace public. (Photo d'illustration)

Déposé jeudi 23 septembre par le gouvernement québécois, le projet de loi a été adopté vendredi par les députés, y compris ceux de l?opposition, après quelques heures de débat seulement, selon Radio Canada et Courrier international. Désormais, les manifestants antivaccins contre le Covid verront leurs droits limités dans l?espace public.

Ces derniers n?auront plus le droit de se trouver à une distance inférieure à 50 mètres des crèches, des établissements scolaires, primaires et secondaires, des centres de santé, ainsi que des centres de vaccination et de dépistage du Covid-19.

Une décision controversée

En théorie, cette loi sera mise en place pendant trente jours, mais les interdictions qu?elle implique peuvent être renouvelées. D?ailleurs, observe le site d?informations, celles-ci devraient se maintenir jusqu?à ce que l?état d?urgence sanitaire, mis en place le 13 mars 2020, puisse être levé. Quant aux manifestants qui enfreindraient cette loi, ils risquent une amende.

À LIRE AUSSIOrigine du Covid-19 : Defuse, le document secret qui accable les labos

Cette décision ne fait pas l?unanimité. Interviewée par Radio Canada, une avocate spécialisée en droit civil estime par exemple que les autorités locales sont parvenues à s?accorder sur « un très bon équilibre [?] entre le droit de manifester, la liberté d?expression et une atteinte minimale à l?ordre public ». La Ligue des droits et libertés, interrogée par La Presse, estime, elle, que cette loi « porte atteinte [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles