Le Qatar triple sa prime de mariage, déjà conséquente

·1 min de lecture
Le Qatar triple sa prime de mariage, déjà conséquente
Courrier International

Le conseil des ministres a approuvé “la hausse de l’avance pour mariage, qui passera de 100 000 à 300 000 riyals [76 000 euros] pour toutes les catégories d’employés qataris, afin d’encourager les jeunes à se marier et leur fournir de l’aide dans ce sens”, a rapporté la presse du Qatar ce 20 avril, à l’instar du quotidien Al-Arab.

Cela s’accompagne d’autres revalorisations de prestations sociales, telles que les retraites, notamment celle des militaires, “de telle sorte qu’elle soit au minimum de 15 000 riyals”, [3 800 euros].

Les finances dopées par les prix des hydrocarbures

“La joie se répand à travers le pays, commente le journal, après la promulgation de ces lois par Sa Majesté Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, émir du pays chéri.”

Et de préciser que ces décisions ont été prises à la lumière du budget annuel pour 2022 qui prévoit une hausse de 22,4 % des recettes par rapport à 2021” en tablant sur un prix moyen du baril de pétrole de 55 dollars.

Ce budget avait initialement prévu un déficit, mais celui-ci sera largement compensé par les prix réels des hydrocarbures, qui étaient déjà au-dessus de 70 dollars le baril en début d’année, précisait alors The Peninsula, quotidien anglophone du Qatar. Et qui se sont établi nettement au-dessus des 100 dollars depuis le début de la guerre en Ukraine.

Dépenses faramineuses pour les noces

“Le coût du mariage est un des principaux facteurs qui expliquent pourquoi les jeunes s’abstiennent de se marier, explique un expert dans un deuxième article publié par Al-Arab. Puisque dans certains cas, les frais peuvent atteindre trois millions de riyals [environ 760 000 euros] pour la seule fête de mariage.”

Tout en dénonçant les “dépenses somptuaires” et certaines exigences excessives pour la dot, un autre spécialiste se félicite de cette décision, qui “réduira la proportion de célibataires et fera augmenter la population du Qatar”.

Réduire les frais de mariage, augmenter le nombre de jeunes couples et encourager une croissance de la population nationale sont les buts affichés d’un comité gouvernemental dédié, afin de remédier à un fort déséquilibre démographique. Les citoyens qataris ne sont en effet que quelque 300 000, sur une population totale d’un peu moins de trois millions.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles