Pyrénées-Orientales - Des policiers en civil arrêtent de faux collègues en plein contrôle routier

·1 min de lecture
Trois individus qui avaient un brassard « police » et un gilet pare-balles se sont lancés dans un contrôle routier dans la nuit de samedi à dimanche à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Deux policiers hors service les ont aperçus et les ont démasqués, avant de les interpeller. (Gamma-Rapho via Getty Images)

Dans la nuit du samedi 1er janvier, deux policiers hors service ont démasqué trois faux collègues en train d'effectuer un contrôle routier dans la région de Perpignan.

Passant à hauteur de la zone Saint-Charles à Perpignan, aux alentours de minuit dans la nuit du samedi 1er janvier, deux policiers en civil ont distingué trois individus arborant un brassard “police”, en plein contrôle routier. Les trois jeunes gens, présumés membres de la BAC, étaient équipés de gilets pare-balles et l’un avait un pistolet, qui se révélera factice, selon L’Indépendant.

Ces contrôles, réalisés en pleine nuit par des policiers en civil, étant assez rares, les deux officiers hors service ont alors eu un doute. Intrigués, ils se sont rapprochés et n'ont reconnu aucun des "agents" comme faisant partie des effectifs de Perpignan.

“Circulez, y a rien à voir”

En voyant arriver à leur hauteur les officiers en civil, les “faux” policiers leur ont demandé de s’en aller. “Circulez, y a rien à voir”, auraient-ils lancé. Pas vraiment impressionnés, les deux “vrais” policiers leur ont demandé leur identité avant de les interpeller. Le trio a été placé en garde à vue. 

Si le mobile n’est pas encore clair, un policier de terrain en région parisienne, cité par le site Actu17 souligne que “ces usages de fausse qualité sont souvent utilisés pour commettre des vols”. "Les auteurs en profitent pour dérober des biens dans la voiture ou même le véhicule de leur victime. Il est aussi parfois question d’obliger les victimes à régler immédiatement de fausses contraventions en liquide."

VIDÉO - Il tente de fuir un contrôle routier, un policier saute sur son capot

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles