Les pyramides n'ont pas été bâties par des aliens : l'Égypte répond à Musk

Par LePoint.fr
Les pyramides de Kheops, Kephren et Mikerinos, à Gizeh

VIDÉO. Une ministre égyptienne a invité le milliardaire américain à venir en Égypte pour visiter les tombes des bâtisseurs, rapporte la BBC.

Elon Musk, le patron de SpaceX et de Tesla, pense-t-il que les pyramides égyptiennes ont été bâties par des extraterrestres ? C'est tout du moins ce qu'il a déclaré sur Twitter, vendredi 31 juillet, affirmant : « De toute évidence, les aliens ont bâti les pyramides. »

La ministre égyptienne de la Coopération internationale, Rania al-Mashat, a tenu à lui répondre, rapporte la BBC. Elle l'invite, lui et SpaceX, à venir explorer les textes qui décrivent comment les pyramides ont été construites et à visiter les tombes des bâtisseurs des pyramides. « Monsieur Musk, nous vous attendons », conclut-elle son message sur Twitter.

« C'était des Égyptiens »

Un archéologue égyptien, Zahi Hawass, a également envoyé une réponse à Elon Musk, sous la forme d'une courte vidéo en arabe. Il affirme que l'affirmation d'Elon Musk est une « hallucination ». « J'ai découvert les tombes des bâtisseurs des pyramides, ce qui a permis d'affirmer que ces constructeurs étaient des Égyptiens et non pas des esclaves. »

Retweeté près de 537 000 fois, le message d'Elon Musk a produit quantité de réactions. Par la suite, le patron de SpaceX a voulu compléter son propos avec de nouveaux tweets. Il a ainsi loué la taille de la grande pyramide de Gizeh : « La grande pyramide a été la plus grande struc [...]

Retrouvez cet article sur LePoint.fr

Chats, serpents et scarabées momifiés : les incroyables découvertes égyptiennes
Kervasdoué – La preuve par le feu
Californie : un incendie ravage la région à l'est de Los Angeles
Recevez la newsletter Le Point.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :


Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.