Pyrénées : en plein confinement, il parcourt 150 km à mobylette pour voir un ami

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
En interrogeant le voyageur, les gendarmes se sont rendus compte qu'il arrivait tout droit d'Aspet, un petit village situé en Haute-Garonne... à quelque 150 kilomètres de là.
En interrogeant le voyageur, les gendarmes se sont rendus compte qu'il arrivait tout droit d'Aspet, un petit village situé en Haute-Garonne... à quelque 150 kilomètres de là.

L'individu a malheureusement dû retourner chez lui sans sa mobylette, placée à la fourrière par les gendarmes, relate « 20 Minutes ».

L'amitié et l'isolement peuvent parfois se révéler mauvais conseiller. C'est ainsi que, poussé par sa solitude, un homme s'est lancé dans un périple aussi invraisemblable qu'interdit en ces temps de pandémie de nouveau coronavirus : parcourir près de 150 kilomètres en motocyclette dans une France confinée pour rendre visite à un ami. C'est en tout cas le motif qu'a avancé le conducteur aux gendarmes des Pyrénées-Atlantiques lorsque lui et sa « frêle mobylette », selon l'expression des militaires, ont été contrôlés dans la petite commune de Arudy, comme le relatent nos confrères de 20 Minutes, dimanche 15 novembre 2020.

En interrogeant le voyageur, les gendarmes se sont rendus compte qu'il arrivait tout droit d'Aspet, un petit village situé en Haute-Garonne... à quelque 150 kilomètres de là. Le malheureux a dû rentrer chez lui par un autre moyen de locomotion. « De nombreuses infractions ont été relevées tant concernant le pilote que le cyclomoteur qui devra être placé en fourrière », ont en effet indiqué les gendarmes, qui ont partagé leur contrôle insolite sur leur compte Facebook.

Déguisé en bouée de balise

Ce n'est pas la première fois que les hommes en uniforme sont confrontés à d'insolites contrôles. Un plaisantin s'était par exemple fait verbaliser lors du premier confinement pour s'être déguisé en bouée de balisage pour circuler incognito sur une plage de Hyères (Var) fermée au public. La vidéo de la baignade a été vue plus de 176 000 fois en 48 heures [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :