Pyrénées-Orientales : l'étonnante requête vestimentaire de la police aux frontières

·1 min de lecture

À l'approche des grosses chaleurs estivales, les policiers du Boulou (Pyrénées-Orientales), près de Perpignan, interpellent le ministère de l'Intérieur. Comme le relate Le Parisien, les agents de la Police aux frontières souhaitent troquer leur traditionnel uniforme pour quelque chose de plus léger, et pourquoi pas un bermuda. "Il faut que les policiers puissent trouver de l’ombre, et qu’ils puissent se protéger des rayons ultraviolets, pendant les périodes de fortes chaleurs, il peut faire jusqu'à 45 degrés à cet endroit", déplorait Robert Gili, secrétaire départemental CGT-Police66, auprès de France 3 Occitanie, le 16 juin dernier.

Des températures qui rendent difficilement supportable le port de l'uniforme réglementaire. Ainsi, dans plusieurs missives adressées au directeur interdépartemental de la Police aux frontières, le syndicat demande l'installation de barnums et de points d'eau, comme c'est le cas du côté espagnol, ainsi que la possibilité pour les agents de travailler en bermuda. "À l’époque, il y avait une grande barrière de contrôle transfrontalière au niveau du col du Perthus sur l’autoroute A9 qui présentait toutes les conditions optimales, avec des guérites climatisées, des auvents pour s’abriter du soleil et des rayons ultraviolets. Tout ça a été détruit avec l’ouverture des frontières, et là on se retrouve démunis", explique le syndicat, qui rappelle également que "dans les départements d’outre-mer, les policiers peuvent travailler en bermuda".

>> A lire aussi (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Twitter Inde poursuivi après la diffusion d'une carte d'un Cachemire indépendant
Saisie géante de cocaïne près de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol
Fuite de Carlos Ghosn : ses complices regrettent
Le pass sanitaire pour aller au restaurant ? La piste choc suggérée par Christian Estrosi
Euro 2021 : 300 supporters finlandais testés positifs à leur retour de Saint-Pétersbourg

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles