Pyongyang assure avoir lancé deux missiles de croisière depuis un sous-marin

Le tir a eu lieu au large de la ville côtière de Sinpo (est de la Corée du Nord) dimanche matin, selon KCNA.  - Credit:STR / KCNA VIA KNS / AFP
Le tir a eu lieu au large de la ville côtière de Sinpo (est de la Corée du Nord) dimanche matin, selon KCNA. - Credit:STR / KCNA VIA KNS / AFP

Pyongyang a lancé dimanche deux missiles de croisière depuis un sous-marin, a annoncé l'agence nord-coréenne KCNA, à quelques heures d'exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington. Le tir a eu lieu au large de la ville côtière de Sinpo (est de la Corée du Nord) dimanche matin, selon KCNA. L'armée sud-coréenne, citée par l'agence Yonhap, confirme de son côté avoir détecté un nouveau tir de missile non spécifié, sans donner de détails.

KCNA assure que l'exercice a été couronné de succès, les missiles ayant atteint leurs cibles désignées et non spécifiées au large de la côte est de la péninsule coréenne. Ce lancement a eu lieu quelques heures avant le lancement des plus importantes manœuvres conjointes entre la Corée du Sud et les États-Unis depuis cinq ans. Pyongyang, qui dispose de l'arme nucléaire, a averti que de tels exercices pourraient être considérés comme une « déclaration de guerre ».

KCNA a déclaré que le tir de dimanche exprimait « la position invariable » de la Corée du Nord face à une situation dans laquelle « les impérialistes américains et les forces fantoches sud-coréennes avancent de manière de moins en moins dissimulée dans leurs manœuvres militaires contre la RPDC », la République populaire démocratique de Corée. Selon KCNA, le tir d'essai a permis également de « vérifier la posture opérationnelle actuelle des moyens de dissuasion nucléaire dans différents espaces ».

Dans une déclaration séparée, le ministère nord-coréen des Affai [...] Lire la suite