Pyongyang achèverait les préparatifs d'un 6e essai nucléaire

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. Des images satellites du principal site d'expérimentations atomiques de la Corée du Nord, obtenues au cours du week-end, laissent penser que Pyongyang en est sans doute aux derniers préparatifs de son sixième essai nucléaire, a déclaré mardi un "think tank" américain. /Photo d'archives/REUTERS/KCNA

WASHINGTON (Reuters) - Des images satellites du principal site d'expérimentations atomiques de la Corée du Nord, obtenues au cours du week-end, laissent penser que Pyongyang en est sans doute aux derniers préparatifs de son sixième essai nucléaire, a déclaré mardi un "think tank" américain.

Selon 38 North, site internet qui suit ce qui se passe en Corée du Nord, les images en question, datant de samedi, dénotent la présence de véhicules et de remorques sur le site de Punggye-ri et laissent penser que des câbles de communications ont été déroulés jusqu'à un tunnel devant servir à cet essai.

De l'eau est pompée hors du tunnel et évacuée en aval, "sans doute pour que le tunnel reste à sec dans le but d'accueillir du matériel de contrôle ou de communication", ajoute 38 North.

"La conjonction de ces facteurs laisse fortement penser que des préparatifs d'essai sont en cours, englobant l'installation du matériel. Les images, toutefois, n'apportent pas la preuve absolue de la présence d'un engin nucléaire et ne permettent pas de dire quand un essai pourrait intervenir", écrit 38 North.

L'absence d'activité sur le reste du site "pourrait signifier que les préparatifs de l'essai en sont à leurs dernières phases", lit-on sur le site 38 North. "Depuis que la Corée du Nord sait que le monde regarde, et depuis qu'elle est capable de simulacres, la prudence doit être de mise avant de conclure qu'un essai nucléaire est imminent", nuance cependant le think tank.

Durant le week-end, 38 North avait estimé que les véhicules et les remorqueurs présents sur le site pourraient avoir servi à acheminer un engin nucléaire en vue d'un essai souterrain.

La Corée du Nord a déjà mené cinq essais nucléaires et une série de tirs expérimentaux de missiles, malgré les sanctions des Nations unies, et chercherait, à en croire des experts, à mettre au point des missiles à ogive nucléaire en mesure d'atteindre le territoire américain.

(David Brunnstrom et Phil Stewart; Eric Faye pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages