Puzzle (France 3) Elsa Lunghini : "Vivre en fauteuil roulant, au quotidien : c’est un enfer"

·1 min de lecture

Comment décririez-vous Olivia Sysman, le personnage que vous interprétez ?

Elsa Lunghini : C’est une femme détruite et meurtrie, qui s’est fait renverser par une voiture et a perdu l’usage de ses jambes. Son mari, qui n’avait plus d’attirance pour elle, l’a quittée. Elle ne peut plus exercer son métier, celui de concertiste. Sa vie s’est écroulée. Olivia mène une existence recluse, elle s’est renfermée sur elle-même, avec le sentiment de ne plus jamais pouvoir plaire.

Quelles relations entretient Olivia avec Thomas Aubert (Sagamore Stévenin), qui enquête pour démasquer le mystérieux corbeau dans cette intrigue ?

Plutôt tendues. On apprend qu’il a quitté l’affaire au moment où Olivia était à l’hôpital, quatre ans auparavant. Du coup, elle lui en veut et joue un peu la provoc’ avec lui. Mais il y a aussi une attraction qui se met en place assez rapidement. Elle ne veut pas se l’avouer et refuse de le trouver séduisant. Olivia va rester tendue un bon moment…

À lire également

Parole contre parole (Chérie 25) Elsa Lunghini évoque la scène de viol : "C'était un peu compliqué"

Le rôle d’Olivia est un peu particulier, dans la mesure où elle évolue en fauteuil roulant tout au long du téléfilm. Commen... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi