Le Puy du Fou ouvre un parc en Espagne samedi

Source AFP
·1 min de lecture
Un spectacle au Puy du Fou, en Vendée (photo d'illustration).
Un spectacle au Puy du Fou, en Vendée (photo d'illustration).

Le Puy du Fou se met à l'espagnol. En pleine crise sanitaire et économique, le parc d'attractions français va ouvrir son premier parc à l'étranger, en Espagne. Samedi 27 mars, le Puy du Fou España, projet de 183 millions d'euros sur 30 hectares, va ouvrir ses portes à Tolède « comme prévu depuis le départ », mais avec une jauge de visiteurs limitée à 30 % dans un premier temps, selon Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou et fils de Philippe de Villiers, créateur du parc de loisirs.

Après un record de 2,3 millions de visiteurs en 2019, ce parc d'attractions de Vendée, dans l'ouest de la France, n'en a accueilli qu'un peu plus d'un million en 2020 pour cause de pandémie, ses ventes plongeant ainsi de 42 % à 73 millions d'euros. « C'est une crise qui nous a frappés de plein fouet et nous pousse à aller de l'avant », explique à l'Agence France-Presse Nicolas de Villiers. « Nous espérons 600 000 visiteurs pour cette année particulière » dans le parc espagnol, confie-t-il.

Environ 59 millions doivent encore être investis d'ici 2028 dans ce projet censé créer 687 emplois directs et générer 2 000 emplois indirects, selon un communiqué de presse. « D'ici 2030, notre objectif clair est d'avoir quatre Puy du Fou dans le monde », en Vendée, en Espagne, en Chine et dans un quatrième pays qui n'est pas encore connu, explique Nicolas de Villiers.

À LIRE AUSSICovid-19 : l'inquiétude des parcs d'attractions

Devenir « une marque mondiale »

En France, dans le parc vendéen [...] Lire la suite