Le Puy du Fou ou comment attirer les foules avec notre Histoire de France

Sophie Jouve
C'est les vacances. Le Puy du Fou rouvre, et on en prend plein les yeux ! Un parc à spectacles, un concept unique qui s’exporte dans le monde entier : en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en Espagne et même en Chine, évidemment, autour de la propre histoire de chacun. On a testé pour vous le parc d’origine, celui de Vendée, qui passe en revue notre histoire de France.

Ni Foire du Trône, ni Disneyland, le Puy du Fou est un vaste et très beau parc paysagé, sans manège, sans hauts parleurs intempestifs, sans merchandising agressif, sans odeur de saucisse ou de barbe à papa. Ici quatre villages ont été reconstitués (un du Moyen-Age, un du 18e siècle…) et une ribambelle de spectacles est proposée : dix-neuf au total, d’une durée de 20 à 40 minutes, en plein air ou en intérieur.

19 spectacles

Certains de ces spectacles se déroulent dans des lieux pharaoniques - une vraie arène, un théâtre monumental -, d’autres dans des décors historiques grandioses : un drakkar, un château fort qui se déploie, ou même la Table Ronde des chevaliers du même nom, qui sort de l’eau devant nous. Tout cela grâce au meilleur de la technologie et des effets spéciaux.

Le "légendaire français"

Ce sont donc plusieurs voyages dans le temps, du IIIe au XXe siècle, pour faire revivre ce que Philippe de Villiers, le créateur du Puy du Fou, appelle le "légendaire français". L’ancien député européen, vendéen dans l’âme, a réalisé ici un rêve d’enfant en faisant revivre de grands personnages, consensuels pour la plupart, haut placés, de toute façon, dans son panthéon personnel. Mêlant les Gaulois, Clovis et Jeanne d’Arc, figures emblématiques de la construction française, les Trois Mousquetaires et Cyrano, le courage et le panache, Monsieur de Charette, son chouchou, Vendée oblige.

Histoires romancées et grand public

Des pages d’histoire romancées et grand (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi