Puy-de-Dôme : la ville d’Ambert rend hommage aux gendarmes tués

Le quotidien La Montagne évoquait jeudi 24 décembre la véritable scène de guerre, déroulée la veille au Puy-de-Dôme. Trois gendarmes ont été tués, et un quatrième blessé, lors d’une intervention pour porter secours à une femme menacée par son compagnon. Le forcené, qui a tiré une centaine de balles, a été découvert mort quelques heures plus tard, près de son véhicule. Ses gendarmes étaient basés dans la ville d’Ambert, où l’émotion est très forte. Des fleurs devant la gendarmerie La commune tout entière se tenait debout, unie dans la douleur. Ambert, avec ses 6000 habitants, a rendu hommage aux trois gendarmes. Dès les premières heures du jour, devant les grilles d’une gendarmerie endeuillée, des collèges, des connaissances, mais aussi beaucoup d’anonymes se sont relayés pour déposer des fleurs, le cœur lourd. "Je suis venue témoigner toute ma compassion pour ces personnes qui sont parties aussi injustement" explique une riveraine, les larmes aux yeux. Les obsèques devraient avoir lieu en début de semaine prochaine.