Puy-de-Dôme : le marché aux puces de Clermont-Ferrand a rouvert

Pour faire des affaires aux puces, il faut avancer masqués. Le masque n'est pas obligatoire mais il est fortement recommandé. Chacun doit s'adapter. Certains brocanteurs de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) sont équipés de la tête aux pieds. "Ce serait idiot de prendre des risques alors que l'on peut avec des petites choses limiter la propagation", explique Nicole Rouche, une brocanteuse. Garder ses distances Cela faisait trois mois que les brocanteurs n'avaient pas déballé leurs marchandises. Ils sont de retour mais sans les vieilles habitudes. "Je suis arrivé à 6h30 du matin, il y a quelques personnes avec qui on se serre la main parce que ce sont vraiment des amis proches, mais dans l'ensemble, on a respecté les gestes barrière", précise un brocanteur. La convivialité est mise à l'épreuve du Covid-19. Avec les clients aussi, il faut garder ses distances.