Puy-de-Dôme : hommage et Légion d’honneur pour les trois gendarmes d’Ambert

Un hommage aux gendarmes de la brigade d’Ambert (Puy-de-Dôme) tués par un forcené le 23 décembre dernier a été rendu ce lundi 28 décembre. L’adjudant-chef Bertrand Boyon, blessé lors de l’intervention, a reçu la Légion d’honneur. Une cérémonie a ensuite été tenue en mémoire des trois militaires abattus ce jour-là. Le lieutenant Cyrille Morel, 45 ans, gendarme depuis plus de 20 ans, et Roannais d’origine, était marié et père de deux enfants. L’adjudant Rémi Dupuis, 37 ans, originaire de Martigues (Bouches-du-Rhône), et gendarme depuis 2007, venait tout juste d’être formé à la prise en charge des violences intra-familiales. Le brigadier Arno Mavel, 21 ans, venait quant à lui d’être reçu au concours de sous-officier de gendarmerie, et avait intégré la brigade en 2018 pour sa première affectation.Gérald Darmanin et Florence Parly sur place "Ils [ont été] décorés de la Légion d’honneur à titre posthume", précise la journaliste Camille Da Silva, présente sur place. La cérémonie a été présidée par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et la ministre des Armées, Florence Parly, "qui [sont retournés] ensuite en mairie pour échanger avec les familles des victimes", précise la journaliste.