La purge depuis l’été 2016

Libération.fr

47 000 arrestations.

140 000 passeports révoqués.

777 cartes de presses annulées.

120 000 personnes ont perdu leur travail, dont 8 000 militaires, 8 000 policiers, 5 000 universitaires, 4 000 juges et procureurs, 2 000 journalistes, 65 maires.

1 200 écoles fermées.

600 entreprises saisies par l’Etat.

170 organes de presse ont été fermés.

50 hôpitaux fermés.

15 universités fermées. Sources : Reuters, AFP, New York Times



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

En Turquie, la justice harcèle à plein régime
Attentat de Dortmund: le suspect islamiste sans lien avec l’islamiste
Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan
Assad, un autocrate honni par l’Occident, défendu par la Russie
Pour le jeudi saint, le pape lave les pieds de détenus repentis

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages