Publication de caricatures : des boycotts et manifestations anti-françaises au Moyen-Orient

Des photos du président français piétinées et même parfois brûlées : à Gaza, les manifestants accusent la France d'attiser la haine envers l'islam en cautionnant les caricatures de Charlie Hebdo. "Nous demandons à toutes les nations arabes du monde entier d'exprimer leur rejet de cette insulte envers le prophète Mahomet", a lancé Maher al-Huli, responsable du Hamas. Boycott des produits français La prise de parole d'Emmanuel Macron lors de l'hommage national à Samuel Paty est à l'origine de cette colère. "Nous ne renoncerons pas aux caricatures et aux dessins, même si d'autres reculent", avait affirmé le président français. Les propos de Recep Tayyip Erdoğan n'ont rien arrangé. Le président turc a estimé que la France menait une politique anti-islam, allant même jusqu'à mettre en cause la santé mentale d'Emmanuel Macron. Au Moyen-Orient, certains pays comme le Qatar ont commencé à boycotter les produits français.