"Public" condamné à verser 17.000 euros à Thomas Sotto et Mayada Boulos

Le couple remporte sa bataille judiciaire. Selon "L'informé", nouveau média en ligne économique, Thomas Sotto et sa compagne Mayada Boulos ont fait condamner le magazine people "Public" pour avoir attenté à leur vie privée et à leur droit à l'image. Fin 2021, l'hebdomadaire avait consacré un article à leur relation naissante et le couple avait décidé de saisir la justice sur la révélation de leur liaison.

Une information qui a conduit au retrait de Thomas Sotto de la présentation d'"Elysée 2022"

Pour expliquer l'origine de ce procès, "L'informé" a recontextualisé la position de Thomas Sotto et Mayada Boulos à la mi-octobre 2021. Selon le média en ligne, le présentateur de France 2 et celle qui occupait le poste de directrice de la communication de Jean Castex souhaitent garder leur liaison secrète. Mais "Le Figaro" est informé de leur relation et interroge France Télévisions. Par la voix d'un avocat, le journaliste de la Deux aurait mis en demeure le quotidien afin de ne rien publier sur sa vie privée.

"Le Figaro" a pourtant bel et bien publié cette information début novembre et s'est questionné sur le risque de conflit d'intérêts pour Thomas Sotto, alors incarnation de l'émission politique principale de France 2, en raison de cette relation avec la communicante du Premier ministre de l'époque. Le journaliste est ainsi contraint de se retirer de la présentation du programme politique "Elysée 2022".

Des mises en demeure préventives à...

Lire la suite


À lire aussi

Photos de Karine Ferri nue dans "TPMP" : Cyril Hanouna et C8 condamnés à 12.000 euros d'amende
France Télévisions condamné à verser 650.000 euros à Patrick Sébastien, il en réclamait 26 millions
France Télévisions condamné à verser 150.000 euros pour le licenciement abusif de Pierre-Etienne Léonard