Cette pub de Noël de Bouygues Télécom a fâché des ostréiculteurs bretons

Hortense de Montalivet
·Journaliste et vidéaste
·2 min de lecture
Cette pub de Noël de Bouygues Télécom a fâché des ostréiculteurs bretons  (Photo: Le HuffPost)
Cette pub de Noël de Bouygues Télécom a fâché des ostréiculteurs bretons (Photo: Le HuffPost)

ÉCONOMIE - C’est une petite blague qui a mis le feu aux poudres entre les ostréiculteurs et le géant de la téléphonie mobile. Dans une publicité diffusée à l’approche des fêtes de fin d’année, menacées par la pandémie de Covid-19 et le confinement, Bouygues Télécom invite les familles à “rester connectées” jusqu’à se retrouver.

Quelques jours après la diffusion de cette pub mettant en scène un smartphone mal raccroché et une conversation volée, une boutique Bouygues Télécom de Lorient était recouverte d’algues et de traces laissées par des coquilles d’huîtres, ce mardi 10 novembre.

“L’idée sera d’étaler les actions s’il n’y a pas de réaction de la part de Bouygues.” a réagi Samuel Durand, président du Syndicat conchylicole des deux Rivières à nos confrères de Ouest France. Mais que s’est-il passé pendant cette minute trente de publicité publié sorti le 6 novembre dernier?

Elles sont pas fraîches mes huitres?

À deux reprises, la phrase “avec les huîtres, il y en a toujours un qui tombe malade” est prononcée lors d’une mise en scène où une jeune femme qui attend sa famille pour célébrer Noël oublie de raccrocher et se met à décrire avec humour chacun des futurs arrivants. Il n’en fallait pas plus pour faire sortir les ostréiculteurs a sortir de leurs gonds.

Une filière dans le creux de la vague

Sur le fil avec un deuxième confinement qui la frappe de plein fouet, la filière ostréicole ne peut se permettre de faire l’impasse sur les rendements que lui procure traditionnellement la période des fêtes, qui risquent fort de se dérouler sans faste et en petit comité cette année. Le confinement rend par ailleurs compliqué les embauches saisonnières.

C’est dans ce contexte compliqué que la publicité de Bouygues a fait réagir ces professionnels. Une dizaine d’ostréiculteurs ont ainsi débarqué en camionnette à Lorient, une brouette remplie de coquilles d’huîtres et d’algues et ont visé une boutique Bouygues Télécom, fermée.

Des négociations pour retirer cette pub des plateformes sont en cours, selon Ouest France.

À voir également sur Le HuffPost: Le reconfinement avant Noël, nouveau coup dur pour ces libraires

LIRE AUSSI:

Confinement: le secteur du jouet craint un manque à gagner abyssal

Confinement ou pas, le Père Noël de La Poste répondra aux lettres des enfants

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.