Un psychologue condamné à 17 ans de prison pour viols sur ses patientes

Illustration cour d'assises.

Un psychologue accusé de viols par ses patientes a été condamné jeudi à 17 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des Hauts-de-Seine.

Un psychologue accusé de viols par trois de ses patientes alors qu'il avait interdiction d'exercer après une précédente condamnation pour agression sexuelle, a été condamné jeudi à 17 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des Hauts-de-Seine. Les jurés ont été plus loin que ce qu'avait réclamé l'avocat général, à savoir entre 12 et 15 ans de prison. Maurice Moulay a été reconnu coupable de «viol commis par une personne abusant de l'autorité que lui confère sa fonction en récidive» sur trois femmes âgées aujourd'hui de 29, 32 et 52 ans. 

"Bandeau sur les yeux, caresses sur les seins"

Maurice Moulay, docteur en psychologie clinique de 70 ans, s'était justifié en évoquant une «thérapie corporelle», une «pratique à risque en France», d'après lui. «Dès l'instant où on touche le corps, vous êtes condamné. Oui, je touche le corps pour soigner les gens, tout simplement», s'était-il justifié. Des arguments fustigés par l'avocat général, Dominique Borron : «Pour lui, les gestes, le bandeau sur les yeux, les caresses sur les seins, même les viols relèvent de la thérapie».

À lire : Metz : ouverture du procès en appel d'un pharmacien condamné pour viols

Condamné en 2009 pour agression sexuelle par le tribunal correctionnel d'Evry à cinq ans de prison dont un ferme, il avait depuis cette date interdiction d'exercer. Il avait également été condamné en 1996 pour viol par la cour d'assises des Yvelines à 12 ans de réclusion criminelle, et en 2014 par le tribunal correctionnel de Nanterre à trois ans de prison, dont deux avec sursis, pour agression sexuelle. A chaque fois, les victimes étaient ses patientes. 

"C’était tétanisant, ça bloque la parole"

Deux femmes ont décrit à la barre le processus de soumission dans lequel elles(...)


Lire la suite sur Paris Match

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages