Psychologue abattue à 33 ans : l'indicible douleur de son mari, qui a assisté à sa mort épouvantable

La voix prise par les sanglots, Louis François est venu à la barre du tribunal d'Annecy pour raconter l'impensable et l'atroce au cours du procès d'Albert B. : la mort de sa femme Morgane Nauwelaers, psychologue de 33 ans et mère d'un enfant de 18 mois. Elle a été tuée le 26 août 2020 par le coup de fusil d'un retraité, à 53 cm de son visage, alors qu'elle s'apprêtait à faire un signalement de cet homme pour agressions sexuelles sur sa petite-fille. En effet, la fille de ce dernier était la patiente de la psychologue et lui avait confié ses agissements sur son enfant, mais aussi sur elle quand elle était plus jeune. Le Parisien a rapporté le discours éprouvant du mari de la victime, brisé à vie. Louis François a assisté en direct à la mort de son épouse car il travaillait dans le même cabinet qu'elle. C'est lui qui a désarmé le tireur fou.

Ils s'étaient tous les deux rencontrés dans l'école des psychologues. "Pour moi, c'était la plus belle femme du monde. Même avec le visage arraché et à l'agonie... Elle avait un regard très profond. On s'était connu à l'école des psychologues. Quand elle a été tuée, on vivait dans une petite maison que l'on avait retapée ensemble. On allait souvent au théâtre", raconte Louis François de sa femme, la psychologue Morgane Nauwelaers avec qui il vivait à Annecy. Malgré la violence des faits, il arrive à s'adresser à l'assassin : "Vous avez tué ma femme. La mère de mon...

Lire la suite


À lire aussi

Mort d'Antoine Alléno à 24 ans - Son frère Thomas réagit avec douleur : " Mon amour... Mon double... Ma vie..."
Kelis : Mort brutale de son mari à 37 ans
Agnes Tirop poignardée à mort à 25 ans : son mari, suspect numéro un, enfin arrêté

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles