Psycho: pourquoi je fais toujours les mêmes erreurs?

Psycho: pourquoi je fais toujours les mêmes erreurs?

Dans la vie, vous avez le sentiment d'être abonnée aux mêmes erreurs et de visionner sans cesse le même film. Vous vivez ce que le Dr Jean Cottraux, psychiatre et responsable du traitement de l'anxiété au CHU de Lyon, appelle un " scénario de répétition ". " Telle une vidéo qui tourne en boucle, certaines personnes vivent toujours les mêmes histoires, que ce soit dans leur vie sentimentale ou professionnelle. Elles en arrivent à avoir le sentiment d'être prisonnières d'une situation toute tracée dont il leur est impossible de changer la fin ", explique le Dr Jean Cottraux. Nulle destinée, fatalité ou malchance : le scénariste de ces histoires est votre personnalité." Une vie qui tourne en circuit fermé résulte d'erreurs d'interprétation et de choix catastrophiques en rapport avec un style de personnalité ", poursuit le psychiatre. Par exemple, quelqu'un de renfermé adopte en toutes circonstances une attitude de retrait afin de ne jamais s'affirmer. Une personnalité colérique perdra systématiquement son sang-froid. C'est aussi le cas de perfectionnistes qui vont échouer professionnellement. " Au lieu de se sentir mises en valeur par une promotion, elles vont être submergées d'anxiété, persuadées de ne pas y arriver. Ne s'estimant pas à la hauteur, elles ne parviendront pas à y faire face... Après un ratage de ce genre, comment ne pas tomber dans une spirale de l'échec ", précise notre spécialiste. D'abord, il est essentiel de réfléchir sur soi et comprendre comment l'histoire s'est construite à travers le temps. Pour cela, posez-vous les bonnes questions : quelle situation de répétition vivez-vous ? A quoi est-elle due ? Pourquoi ? Ce scénario représente-il un comportement habituel de votre personnalité ? Si vous éprouvez des difficultés à répondre, mettez-vous dans la peau d'un détective privé qui enquêterait sur votre histoire et voyez ce qui pose (...) Lire la suite sur TopSante.com

Insolite : Le venin de serpent, un substitut à la morphine ?
Insolite : la malbouffe rend-elle bête ?
Diabète de type 2 : une remise en cause du dépistage ?
Médecines douces : la formation des osteos sur la sellette
Médecines douces : bientôt mieux remboursées ?
Sport : la Wii, c’est bien pour les ados complexés