Psoriasis : plus d’un quart des moins de 35 ans ne sont pas suivis par un médecin

Des traitements permettent de réduire les symptômes du psoriasis
Des traitements permettent de réduire les symptômes du psoriasis

Les jeunes souffrant de psoriasis ont tendance à ne plus se faire suivre. À l’occasion de la journée mondiale consacrée à la maladie, l’association France Psoriasis les incitent à ne plus rester seuls face à la maladie.

Le psoriasis touche environ 2,5 millions de personnes en France, soit 2% de la population française. La maladie inflammatoire chronique de la peau apparaît le plus souvent entre 20 et 40 ans, mais elle peut se déclencher avant. Elle évolue par poussées de plaques rouges qui desquament, dues à un renouvellement accéléré de l’épiderme. Même en dehors des formes graves, la qualité de vie du patient est altérée lorsque les lésions sont visibles ou gênantes. D’où l’importance de se faire suivre.

Or, une étude menée par Opinion en 2021 a mis en évidence l’insuffisance de suivi des jeunes adultes atteints de psoriasis. Plus d’un quart (26%) des moins de 35 ans ne sont plus du tout suivis par un médecin (généraliste, dermatologue, ou rhumatologue). Des données qui inquiètent l’association France Psoriasis qui a décidé de s’adresser aux jeunes lors de la journée mondiale consacrée à la maladie, le 29 octobre.

TikTok et Instagram pour sensibiliser au psoriasis

Le psoriasis n’est pas contagieux et son origine n’est pas connue. Le déclenchement de la maladie est dû à l’association entre une prédisposition génétique et certains facteurs favorisants, comme le stress, une infection ou encore le soleil. "Dans 20 % des cas, le psoriasis est plus grave en raison d'une atteinte cutanée étendue ou d'une association à des douleurs articulaires : c'est le rhumatisme psoriasique", note Ameli.

Des traitements permettent de réduire les symptômes du psoriasis, mais il n’existe pas de traitement pour guérir de la maladie. Afin que les jeunes ne restent pas isolés face à la maladie, France Psoriasis a choisi d’utiliser Instagram et TikTok pour les sensibiliser. Le Dr Audrey Perret-Court, @DermatoDrey sur les réseaux sociaux, leur a a donné rendez-vous le 29 octobre à 18h pour parler de la maladie.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur le psoriasis