Psoriasis : certains médicaments peuvent le provoquer ou l’aggraver

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Attention aux médicaments qui provoquent ou aggravent un psoriasis déjà existant. La revue médicale indépendante Prescrire alerte sur les causes médicamenteuses du psoriasis, une affection inflammatoire chronique de la peau qui affecte 2 à 4% des Français.

A lire aussi : Psoriasis : briser les idées reçues

Médicaments contre l’hypertension, lithium, antitumoraux…

Si les causes précises du psoriasis sont inconnues, plusieurs facteurs de risque sont identifiés : génétiques, immunologiques, infectieux mais aussi médicamenteux.

Mais dans ce dernier cas, quels sont les médicaments en cause ? "Certains médicaments de l'hypertension, le lithium, des anti-infectieux (antipaludiques, interférons, etc.), des traitements immunodépresseurs (anti-TN alpha, etc.), des antitumoraux, la bupropione" cite notamment Prescrire.

Un délai d’apparition ou de disparition "parfois long"

Problème, lorsque les médicaments sont à l’origine de l’apparition ou de l’aggravation, il est parfois difficile de faire le lien car le "délai d’apparition" est "parfois long" note Prescrire. Mais lorsque la prise du médicament en cause est arrêtée, les symptômes s’améliorent, voire même disparaissent mais encore une fois, avec un délai qui peut être long. En revanche,"quand le médicament en cause est poursuivi, les traitements du psoriasis sont souvent peu ou pas efficaces".

Comment faire en pratique pour mieux identifier une cause (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi