Le psoas iliaque, cet inconnu dont il faut prendre soin

·1 min de lecture

C'est un muscle très peu connu, pourtant, il revêt une importance capitale par sa puissance. Le psoas-iliaque n'est pas un terme qui parle à tout le monde. Mais sans lui on ne pourrait pas effectuer certains mouvements du quotidien : marcher ou courir par exemple.

Anatomie et fonction du psoas iliaque

Il relie la colonne vertébrale aux jambes. Le psoas se situe sur la partie avant des vertèbres lombaires, et l'iliaque sur la face interne du bassin. Et les deux se rejoignent.

Le muscle nous aide à lever les genoux, fléchir les jambes, ou encore stabiliser la colonne vertébrale ou le bassin. "Une inflammation de ce muscle qui fait partie de ceux qu'on appelle profonds peut avoir de lourdes conséquences. Outre des contractures, des douleurs dans le bas du dos (vertèbres lombaires) peuvent apparaître. Et ainsi perturber la marche ou donner lieu à de mauvaises positions", explique Dominique Blanc, président d'Ostéopathes de France.

En prendre soin au quotidien

De fait, on ne le répètera jamais assez mais une activité physique est primordiale. Le psoas emmagasine les tensions ou les contractions en cas de sédentarité prolongée.

Les exercices d'assouplissements et d'étirements, qu'on effectue par exemple dans les cours de pilates ou de yoga permettent d'entretenir ce muscle et de limiter nombre de douleurs ou de contractures.

La fente avant reste le mouvement tout à fait indiqué pour préserver le psoas. Pour l'effectuer, on fait un grand pas en avant avec une des deux (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Lunettes de vue : comment bénéficier du remboursement intégral ?
Covid-19 : le R effectif (R0) région par région
DIRECT. Covid-19 en France ce 13 mars : chiffres, nouveaux cas
Ménopause : les clés pour une sexualité épanouie
Cas de thromboses avec le vaccin AstraZeneka : l'ANSM recommande de poursuivre la vaccination