PSG: Ollé-Nicolle porte plainte contre Diani, qui l’accuse d’agression sexuelle

PSG: Ollé-Nicolle porte plainte contre Diani, qui l’accuse d’agression sexuelle

Didier Ollé-Nicolle contre-attaque. Visé par une plainte de son ancienne joueuse au PSG Kadidiatou Diani, l’entraîneur de 63 ans réagit via un communiqué de ses avocats où il "conteste fermement les accusations". Il indique également saisir "dans les prochains jours le procureur de la République de Versailles d'une plainte en dénonciation calomnieuse".

Il évoque "des faits anciens de deux ans dont il ignore tout"

"Il rappelle qu'à la suite d'accusations connexes relayées au mois de mai 2022, il a déjà été entendu par la justice sous le régime de l'audition libre et qu'aucune charge n'a été retenue contre lui, poursuit-il, indiquant aussi que "le club a précisé dans un communiqué du 31 juillet 2022 qu''aucune faute ni aucun manquement n'a été retenu à son encontre'", et que "l'enquête sur l'instrumentalisation de ces accusations sans fondement, relayées auprès de son employeur et de la justice, a révélé le rôle actif tenu par le compagnon de Madame Diani".

Selon lui, la plainte de Diani "vise apparemment des faits anciens de deux ans dont il ignore tout, intervient quelques semaines seulement après sa constitution de partie civile à l'encontre du compagnon de Madame Diani, dans l'affaire pour laquelle ce dernier est mis en examen du chef d'escroquerie en bande organisée".

"Ollé-Nicolle dénonce la tentative d'instrumentalisation de la justice dont il est une nouvelle fois victime"

L’attaquante de l’équipe de France lui reproche notamment un incident en 2021 où l’entraîneur "aurait touché les fesses de plusieurs d’entre elles à l’aide d’une batte de base-ball miniature", juste après un premier épisode, où il lui aurait "mis une main aux fesses" à la mi-temps d’un match amical à Toulouse. Auditionné comme témoin par les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte contre X pour "agression sexuelle par personne ayant autorité", il avait donc été blanchi par le PSG à l’issue d’une enquête interne, après avoir été accusé de comportement "inapproprié".

"Didier Ollé-Nicolle déplore que cette plainte soit utilisée comme un outil de règlement de compte et dénonce la tentative d'instrumentalisation de la justice dont il est une nouvelle fois victime", estime-t-il dans le communiqué, espérant "que son honneur soit restauré à hauteur de l'atteinte considérable qui lui a été portée depuis plusieurs mois".

Article original publié sur RMC Sport