PSG - Nantes (4-1) : les notes des Parisiens

Le PSG a livré une prestation correcte contre Nantes au Parc des Princes (4-1). Cavani s’est de nouveau distingué avec un nouveau doublé. Paris gagne son 11e match en 13 rencontres de Ligue 1, son 7e sur 7 à domicile. Monaco, son dauphin, est désormais à 6 points.

Cavani, auteur d’un doublé face à Nantes (AFP).

Areola (5) : Il a commis une petite erreur de relance au pied qui aurait pu être fatale si Girotto avait cadré sa tentative (20e) sinon il a été abandonné par sa défense sur le but de Nakoulma (60e). Rassurant sur ses prises de balles. Il n’a pas eu un arrêt à faire.

Dani Alves (6) : Le Brésilien a récupéré beaucoup de ballons en début de match, il a eu l’occasion d’ouvrir le score sur un coup-franc lointain qu’il a cadré mais son tir avec rebonds ne fut pas assez puissant pour tromper Tatarusanu (13e). Il a délivré sa 4e passe décisive de la saison, pas la plus dure, sur le but de Di Maria (42e). Sur un autre coup-franc lointain dans l’axe, il est proche de marquer mais sa puissante tentative ne passe pas loin du cadre (49e). Un bon match pour l’ancien Turinois.

Thiago Silva (5) : Un peu moins bon que lors de ses derniers matches. Il a cependant été dur sur l’homme. Un match propre sans trop d’efforts fournis. Il a coupé deux transversales qui auraient pu être dangereuses sans son intervention.

Marquinhos (6) : Passif sur le seul but nantais (60e). Vigilant sur l’ensemble de la rencontre sinon. Il a effectué quelques interventions précieuses. Bon match du Brésilien, solide dans les duels.

Berchiche (5) : Fautif sur le but de Nakoulma (60e), il a été pris dans son dos par la vitesse d’Iloki, l’Espagnol n’a rien apporter offensivement. Averti pour s’être un peu embrouillé avec Pallois alors que le jeu était arrêté (48e), Yuri a été solide défensivement tout au long du match.

Rabiot (5) : Match sans grande saveur pour l’international français si ce n’est que c’est le Parisien qui a touché le plus de ballons (101). Proche de marquer le 5e but parisien de près mais sa frappe fut contrée au dernier moment (85e). Remplacé par Nkunku (86e).

Verratti (7) : Gros match du petit Hibou au milieu ! Il s’est distingué par une belle décisive pour Pastore (65e). L’Italien a été précis dans ses passes et dans son placement. Il a tout juste touché 100 ballons. Averti logiquement par M.Rainville pour une obstruction (74e). Remplacé par Lo Celso (79e).

Pastore (7) : Passeur décisif sur l’ouverture du score de Cavani (38e), l’Argentin a livré une belle partie gratifiant le Parc de quelques gestes de génie dont il a le secret. Il a marqué son troisième but de la saison bien aidé par Tatarusanu qui commet une faute de main sur sa frappe puissante (65e). Remplacé par Draxler (79e).

Di Maria (6) : Buteur ! L’Argentin n’a touché que 22 ballons dans les 30 premières minutes mais aurait pu marquer en force de près (40e). Il marque le second but en enroulant un centre rentrant du gauche qui est allé dans le petit filet opposé (42e). C’est son 1er but cette saison en Ligue 1. Il a d’autres occasions de mettre son premier doublé de la saison mais ses frappes manquaient de puissance (52e, 73e). Un Di Maria sur le phase du retour.

Neymar (3) : Le pire match pour lui depuis son arrivée. Beaucoup de déchets pour le Brésilien qui a eu du mal face au physique des Nantais. Il a perdu pas mal de duels et ses accélérations n’ont pas connu les résultats escomptés. Il n’a pas eu de chance sur son unique vraie occasion, il aura fallu le  retour in extremis d’Awaziem pour lui enlever son 8e but de la saison en Ligue 1 (90+1e). Match fantomatique pour lui.

Cavani (7) : Le Matador a encore frappé, un doublé pour lui ! 15 buts désormais en 12 matches de Ligue 1.  Le premier, il marque d’une frappe du droit en force (38e), le second en profitant d’une erreur de Diego Carlos (79e). Avant cela, il s’est crée la première occasion du match en réussissant un très bon contrôle orienté à l’entrée de la surface mais il a trop forcé sa frappe du droit (7e). Proche du triplé sur une frappe dans un angle fermé (88e). Combatif comme à son habitude !

Emery (6) : Il a enfin décidé de laisser souffler Mbappé qui n’est pas entré, et a titularisé Pastore pour la deuxième fois d’affilée en championnat. Toujours pas de Lo Celso dans le 11 alors que l’Argentin a été titulaire deux fois avec son équipe nationale le 11 et le 14 novembre dernier. Face au 4-5-1 de Ranieri, le technicien espagnol a vu ses hommes vraiment ronronner avant l’ouverture du score de Cavani (38e) et un nouveau festival offensif.

Romain Collet-Gaudin

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages