PSG : Coup de tonnerre dans l'affaire Al-Khelaïfi, le verdict est connu

Ce mardi, la justice a rendu sa décision dans le conflit qui oppose à Nasser Al-Khelaïfi à Tayeb Benabderrahmane, un lobbyiste installé au Qatar depuis quelques années et qui détiendrait des documents compromettants sur le président du PSG. Les deux hommes devront rencontrer, prochainement, un médiateur pour régler leur litige.

Actuellement au Qatar pour assister à la Coupe du monde, Nasser Al-Khelaïfi doit certainement garder un œil sur ce qu'il passe en France. Car la justice de Paris enquête sur une affaire, dans laquelle il est accusé par Tayeb Benabderrahmane, un lobbyiste installé au Qatar depuis quelques années. Ce dernier affirme avoir été détenu arbitrairement et torturé par le Qatar de janvier à novembre 2020. Selon la justice qatari, il détiendrait des documents, qui porterait « atteinte à la sûreté de l'État du Qatar ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Al-Khelaïfi et le Qatar accusés

En réalité, ce Franco-Algérien détiendrait des vidéos intimes de Nasser Al-Khelaïfi avec une maitresse. Après avoir été libéré de prison, Tayeb Benabderrahmane aurait signé un protocole dans lequel il s'engageait à ne pas divulguer ces supposés documents, ni à en parler. Un accord contesté, car il aurait signé cet accord sous la contrainte, donc sans consentement.

La justice parisienne ordonne une médiation

Mais ce mardi, le tribunal judiciaire de Paris a estimé que…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com