Comment PSA a réussi son retour en force

France 2
Comment PSA a réussi son retour en force

La résurrection de PSA tient à trois clés. La première, l'intervention de l'État. "En mars 2014 le gouvernement sauve l'entreprise de la faillite et entre au capital à hauteur de 14 % à égalité avec le chinois Dongfeng", rappelle Jean-Paul Chapel. 800 millions d'euros d'argent frais investis au bon moment : aujourd'hui, l'action a doublé de valeur et l'État recevra 50 millions d'euros de dividende cette année. La deuxième clé, c'est la réduction des coûts : "17 000 poste supprimés en quatre ans et deux accords de compétitivité."

La stratégie payante de Carlos Tavares

PSA a monté en gamme, en passant de la 307 à la DS. Depuis son arrivée à la tête du groupe, Carlos Tavares mise sur le haut de gamme. "

En rachetant Opel, il confirme sa stratégie, conclut le journaliste : les clients son prêts à payer un peu plus pour une marque allemande, symbole de fiabilité".

Retrouvez cet article sur Francetv info

L'interview éco. Crédit Mutuel Arkea : "Nous voulons construire notre autonomie"
Sommet de Versailles : relancer l'Europe après le Brexit
PSA-Opel : le beau mariage
Entreprises familiales : le secret de la pérennité
Pourquoi les grandes entreprises européennes se délocalisent en Pologne

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages