PSA-Fiat: Tavares prêt à "toutes les concessions" pour avoir le feu vert de Bruxelles

latribune.fr

Carlos Tavares, président du directoire de PSA, s'est dit vendredi prêt à faire toutes les concessions nécessaires pour obtenir le feu vert de Bruxelles au projet de fusion entre son groupe et Fiat Chrysler Automobiles.

Lire aussi : Fiat-PSA: l'ultime pari de Carlos Tavares

"Bien entendu, nous sommes tout à fait prêts à faire toutes les concessions nécessaires", a déclaré le patron de PSA sur les ondes de BFM Business.

"Compte tenu de toutes les autorisations réglementaires nécessaires qu'il faut obtenir, un deal de cette nature ne se fait pas jusqu'au closing en moins d'un an", a-t-il souligné.

Les deux groupes ont officialisé le 31 octobre leur projet de fusion à 50 milliards de dollars. La nouvelle entité sera détenue à 50-50 par les deux groupes et deviendra, avec 8,7 millions de véhicules produits chaque année, le numéro quatre mondial du secteur.

Le conseil d'administration serait composé de onze membres, cinq nommés par Fiat-Chrysler, cinq par PSA avec Carlos Tavares, l'actuel patron du constructeur français comme directeur général. La fusion se fera "sans fermeture d'usine" ont assuré les deux sociétés, précisant que les synergies annuelles sont estimées à "3,7 milliards d'euros". Le siège de la nouvelle société sera établi aux Pays-Bas et aura une majorité d'administrateurs indépendants.

Lire aussi : Fiat-Chrysler et PSA officialisent leur alliance

Sur BFM Business, Carlos Tavares a espéré qu'un "accord engageant" soit trouvé dans les prochaines semaines. Selon une source au fait du dossier, les deux groupes visent une signature de leur accord de fusion début décembre.

(avec Reuters et AFP)

Retrouvez cet article sur La Tribune.fr


Fiat-PSA: l’ultime pari de Carlos Tavares
Fiat-Chrysler et PSA officialisent leur alliance