Le PS et le PCF tendent la main à la France insoumise avant les législatives

·1 min de lecture
Jean-Luc Mélenchon, candidat LFI à la présidentielle, s'adresse à ses partisans après les résultats du 1er tour, le 10 avril 2022 au Cirque d'Hiver à Paris - Emmanuel DUNAND © 2019 AFP
Jean-Luc Mélenchon, candidat LFI à la présidentielle, s'adresse à ses partisans après les résultats du 1er tour, le 10 avril 2022 au Cirque d'Hiver à Paris - Emmanuel DUNAND © 2019 AFP

Vers des alliances larges à gauche? C'est en tout cas le souhait de certaines formations avant les élections législatives de juin prochain. En effet, le parti communiste et le parti socialiste ont fait des déclarations ce samedi pour appeler à des accords.

"Nous sommes prêts à discuter de vos propositions et nous en avons également à vous soumettre, en visant une base d'accord partagé sur l'ensemble des questions", a écrit le comité exécutif national du PCF.

Dans une interview donnée à Libération, le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, a appelé à "un dialogue à la condition que ce ne soit pas la mise en scène d'un poker menteur". Un appel à la discussion qu'il avait déjà prononcé dès le soir du premier tour de l'élection présidentielle.

Des discussions tendues

Fort du résultat de Jean-Luc Mélenchon, qui est arrivé troisième avec près de 22% des voix, la France insoumise est ainsi en position de force. Vendredi, une proposition de coalition a été proposée aux écologistes et aux communistes. Le but serait de créer "un programme commun" établit à partir de celui de Jean-Luc Mélenchon.

876450610001_6303776737001

Les premières négociations seraient cependant difficiles. En effet, Julien Bayou, secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts, a récemment reproché à LFI de commencer "une négociation par des injonctions". Le PS, lui, n'a pas été contacté pour l'heure. Reste donc à savoir si un accord, qui n'avait pas été conclu pour l'élection présidentielle, pourrait être conclu dans les semaines qui viennent afin de créer un bloc d'opposition uni face au vainqueur du second tour de la présidentielle.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles