Proxénétisme : des jeunes Lyonnaises exploitées à Montpellier, quatre personnes arrêtées

© Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Quatre personnes soupçonnées de violences pour forcer "de très jeunes femmes en déshérence originaires de la région lyonnaise" à se prostituer ont été mises en examen à Montpellier, où un réseau de proxénétisme s'était installé depuis peu, a annoncé mardi la police nationale.

Le 17 mai, deux témoins avaient aperçu, à Montpellier, une très jeune femme en maillot de bain prenant la fuite d'un véhicule occupé par trois hommes et trois femmes âgés d'une vingtaine d'années, précise dans un communiqué la Direction départementale de la Sécurité publique (DDSP) de l'Hérault. "Rattrapée par deux hommes présents dans la voiture puis rouée de coups au visage et étranglée, la victime était ensuite propulsée à l'intérieur du véhicule", qui disparaissait, selon la même source.

Un réseau de proxénétisme en bande organisée

L'enquête a rapidement permis d'identifier un homme de 26 ans, originaire de Lyon, "très défavorablement connu des services de police, notamment pour proxénétisme aggravé", poursuit le texte. Vu les faits, le parquet de Montpellier a saisi conjointement le service de la Sûreté départementale de l'Hérault et le groupe de lutte contre le proxénétisme de la Direction territoriale de la police judiciaire, pour proxénétisme aggravé en bande organisée et enlèvement/séquestration.

 

LIRE AUSSI - Proxénétisme des mineurs : comment le phénomène explose à Paris

Leurs investigations ont "mis en évidence un réseau de proxénétisme en bande organisée originaire de la banlieue lyonn...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles