Proxénétisme, abus sexuels... Que sait-on de la manière dont procédait Jacques Bouthier?

Jacques Bouthier.  - BFMTV
Jacques Bouthier. - BFMTV

876450610001_6306774344112

La liste des victimes présumées va-t-elle s'allonger? Alors que Jacques Bouthier a été mis en examen samedi pour "traite d'êtres humains" et "viols sur mineure", la Brigade des mineurs, en charge de l'enquête, poursuit ses recherches afin d'identifier d'autres potentielles jeunes femmes tombées sous l'emprise du dirigeant d'Assu 2000.

Trois victimes présumées ont pour l'heure été identifiées depuis le témoignage d'une jeune femme de 22 ans, venue déposer plainte à la mi-mars dans un commissariat parisien, rapporte une source proche du dossier à BFMTV. Face aux policiers, celle-ci décrit la manière dont Jacques Bouthier a abusé d'elle pendant plusieurs années, profitant de l'emprise financière qu'il exerçait sur elle.

Lors de ce dépôt de plainte, elle affirme aussi qu'une jeune adolescente de 14 ans a ensuite pris sa place pour répondre aux attentes du patron d'Assu 2000. Sur une vidéo qu'elle fournit à la police et grâce à laquelle une enquête préliminaire sera ouverte, on voit en effet une jeune fille allongée sur un lit aux côtés de Jacques Bouthier. Par ailleurs, une autre femme aurait précédé la plaignante à cette place.

Existe-t-il un "système Bouthier"?

Si les enquêteurs cherchent à savoir à quand remontent les agissements de Jacques Bouthier et si d'autres jeunes femmes sont concernées, c'est que les témoignages des victimes présumées qui ont été entendues semblent faire état d'un système rodé.

Selon nos informations, la plaignante de 22 ans raconte avoir été abusée par Jacques Bouthier depuis l'âge de 16 ans, dès 2016. Venue du Maroc, elle s'est d'abord installée chez une connaissance, en région parisienne.

Celle-ci l'a ensuite mise en relation avec le dirigeant d'Assu 2000. Cette femme, prénommée Leïla et âgée de 47 ans, a pour sa part été mise en examen pour proxénétisme et a été incarcérée.

Emprise financière

Face aux enquêteurs, la plaignante raconte que Jacques Bouthier l'hébergeait dans un appartement, en échange de quoi elle devait se livrer à différents actes sexuels. Le patron aurait ainsi, sans l'avoir réellement séquestrée, exercé une forte emprise sur la jeune fille, profitant de sa précarité financière et psychologique.

Selon son récit, il lui imposait également des rapports sexuels avec d'autres hommes dans des clubs échangistes, relations pour lesquelles il la rémunérait. Jacques Bouthier aurait fini par lui dire qu'elle devenait trop âgée à son goût, et l'aurait chargée de lui trouver une remplaçante.

La jeune fille qui a donc pris la place de la plaignante, âgée de 14 ans, a également pu être identifiée par les enquêteurs. Enfin, la troisième victime présumée est la femme qui a précédé la plaignante. Entendue par la police, elle confirme avoir été hébergée dans le même appartement que celle qui l'a remplacée. Elle dit aussi avoir été rémunérée après chaque rapport sexuel, précisant qu'elle était majeure au moment des faits.

"Considéré comme un gros porc"

Selon le témoignage d'un cadre d'Assu 2000, qui souhaite rester anonyme, auprès de BFMTV, le grand patron ne cachait pas son attirance pour les très jeunes femmes, osant des remarques graveleuses devant ses employés et ne se privant pas de proposer à des jeunes stagiaires de monter dans sa chambre d'hôtel lors de séminaires.

"Quand vous croisiez sa route, il ne fallait pas être jeune et jolie. Il était incapable de ne pas faire de réflexions lourdes et graveleuses dès qu'il croisait une femme. Cela faisait toujours marrer les sbires autour de lui", rapporte-t-il. "Jacques Bouthier était vraiment considéré comme un gros porc." 876450610001_6306776233112

Présumé innocent, le patron d'Assu 2000 a été mis en examen des chefs de "traite des êtres humains à l'égard de mineur", "viols sur mineure de plus de 15 ans", "agressions sexuelles sur mineure de moins de 15 ans" et "recours à la prostitution d'un mineur", puisqu'il rémunérait la victime de 22 ans pour les actes sexuels. Il a été incarcéré à la prison de Fresnes en fin de semaine dernière.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles