Provence. Un journaliste américain succombe aux charmes du pastis

·1 min de lecture

Le breuvage anisé, à consommer avec modération, n’est pas réservé aux habitants du sud de la France, suggère le New York Times. Décrivant un rituel estival, le titre s’attarde sur la diversité des pratiques et sur un engouement qui dépasse les frontières provençales.

Un liquide pâle, à la couleur camomille, un peu laiteux. Ce journaliste du New York Times écrit une ode au pastis, le “parfait apéritif pour les paisibles jours d’été”, à consommer avec modération tout de même. Siroter le breuvage, assis à l’ombre, à l’extérieur d’un café marseillais, constitue pour lui un idéal de relaxation. “Boire un pastis l’été ne va pas vous pomper toute votre énergie. Vous y puiserez plutôt la sagesse de comprendre que le repos est votre meilleur allié, qu’il vous épargnera des efforts inutiles. Or il est particulièrement recommandé de réduire son activité lors des étés chauds du Midi de la France, là où le pastis se sent chez lui.”

À lire aussi: Alcool. En France, patrie du vin, le tabou des abstinents

Soulignant la simplicité d’une boisson qui “ne fait appel qu’à deux ingrédients”, l’auteur semble surtout s’amuser du cérémonial entourant sa dégustation. En effet, derrière le concept enfantin du mélange de l’eau et du spiritueux se cache une multitude de pratiques. Des simples gobelets aux verres classiques (de formes et de tailles différentes), en passant par les récipients plus stylisés frappés du blason d’une marque, les barmans et les restaurateurs provençaux prennent quelques libertés dans le service. Les glaçons sont facultatifs mais moqués par les puristes, explique le quotidien américain. “Le pastis est une boisson à monter soi-même, chacun a sa recette. Trouvez la proportion d’eau et d’alcool qui vous va.”

Un seul pastis me suffit amplement, mais si l’on continue à ajouter de l’eau ou qu’on laisse la glace fondre, on peut mettre un après-midi à le terminer.”

Les boissons anisées ont

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles