Coronavirus : "Il faut tout faire" pour garder les écoles ouvertes, juge le maire de Saint-Denis

·1 min de lecture

Pourrait-on à nouveau confiner les élèves et basculer vers l'enseignement à distance ? Alors que l'épidémie frappe encore durement la France et a fait plus de 470 morts en 24 heures, certains enseignants réclament un retour, au moins partiel, à l'enseignement virtuel. Mathieu Hanotin, maire (PS) de Saint-Denis, s'oppose pour sa part à des réglementations sanitaires plus strictes dans les établissements scolaires. Pour lui, c'est l'éducation des jeunes qui est en jeu, explique-t-il au micro d'Europe 1. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Un protocole sanitaire "applicable" dans les établissements

Hier, environ 9% des enseignants du primaire et 10% des enseignants des collèges et lycées ont fait grève pour protester contre les insuffisances du protocole sanitaire dans les établissements scolaires. Ils critiquent notamment l'absence de distanciation dans des classes qui comptent parfois une trentaine d'élèves, ainsi que le brassage de jeunes que l'on observe lors des pauses ou après les cours. Saint-Denis n'a pas été épargné par le mouvement de contestation puisque des professeurs du collège Elsa Triolet ou du lycée Paul-Eluard ont répondu à cet appel, symbolisé par le hashtag #Balancetonprotocole.

Un protocole que Mathieu Hanotin, lui, soutient. "Comme maire, je le soutiens parce que je dois l'appliquer. Ce protocole, dans toutes nos écoles, il est applicable", estime l'élu. "Quand certains ont pour but de chercher l'exception à cette application...


Lire la suite sur Europe1