Protocole sanitaire dans les écoles : “on revit le fiasco des autotests”

·1 min de lecture

La rentrée scolaire se fera donc au niveau 2. Mais à quoi correspond cet arbitrage que le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a dévoilé dans le JDD, ce dimanche 22 août ? Si l’ancien professeur de droit s’appuie sur des indicateurs épidémiologiques tels que le taux d’incidence et la pression hospitalière, ce dernier reste évasif quant aux seuils retenus pour activer un des quatre niveaux du protocole sanitaire dans les établissements scolaires. Entre le 13 et le 19 août, la France a totalisé 225,9 nouveaux cas pour 100.000 habitants. Peut-on en déduire que le niveau 2 se déclenche avec un taux d’incidence au-delà de 200/100.000 ? Et ce pour toute la métropole, malgré les situations très contrastées d’un département à l’autre ? Contacté, le cabinet du ministre de l’Éducation nationale ne fournit aucun détail supplémentaire, précisant seulement que Jean-Michel Blanquer donnera sa conférence de presse de rentrée jeudi 26 août, à 9 heures.

“On sera à J-7, il serait temps !”, soupire Sophie Vénétitay, secrétaire générale du syndicat enseignant Snes-FSU, qui regrette de découvrir les règles au compte goutte dans la presse. “C’est comme le 28 juillet dernier quand j’ai appris à la télévision que la règle de l’éviction des cas contacts vaccinés serait différente des cas contacts non vaccinés”, se souvient-elle. Alors, concernant la nature du protocole en quatre niveaux et les critères précis qui sont pris en compte pour passer d’un niveau à l’autre, Sophie Vénétitay (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Avec 1,15 milliard d’euros de collecte en juillet, le Livret A reprend des couleurs
États-Unis : le vaccin Pfizer désormais pleinement approuvé par les autorités sanitaires
Afghanistan : les talibans lancent un avertissement aux Etats-Unis
Menacé de destitution, Didier Raoult tacle le nouveau patron des hôpitaux de Marseille
Afghanistan : des compagnies américaines privées réquisitionnées pour évacuer la population

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles