Protocole sanitaire à l'école : Trois autotests suffiront pour les cas contact, indique Jean Castex

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jean Castex a assoupli lundi soir le protocole sanitaire applicable à l'école depuis début janvier dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Ainsi, pour les cas contacts, trois autotests suffiront désormais. 

Troisième modification du protocole sanitaire applicables dans les écoles depuis la rentrée de janvier. Invité sur le plateau de France 2, lundi soir, le Premier ministre Jean Castex , a dévoilé quelques «simplifications». Face aux files d'attente sans fin dans les pharmacies pour se faire tester, le chef du gouvernement a précisé que désormais, pour les cas contacts, trois autotests suffiront. Auparavant, si un cas positif était détecté dans leur classe, les élèves devaient se faire tester à trois reprises en quatre jours, dont un test PCR ou antigénique dans une pharmacie.

De même, une seule attestation indiquant que l'autotest a été réalisé, sera demandée aux parents. Enfin, quand un cas de coronavirus est décelé dans une classe, les parents ne devront plus venir immédiatement chercher leurs enfants cas contact mais cela pourra attendre la fin de la journée d'école.

Gratuité des autotests

Le Premier ministre a précisé que les autotests - dont 11 millions vont être livrés dans les pharmacies, selon ses annonces - sont gratuits et le resteront.

«Nous avons laissé nos écoles ouvertes le plus depuis le début de la crise», s'est-il félicité. «Notre objectif est de laisser au maximum les écoles ouvertes parce que nous savons tous que c'est l'intérêt des enfants». Il a indiqué que ce lundi 10 453 classes ont été fermées.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles