Protestation écologiste: Londres se prépare à de nouvelles perturbations

Les transports en public devraient être de nouveau perturbés ce mercredi à Londres où les militants écologistes protestant contre l'inaction des pouvoirs publics face au réchauffement climatique bloquent Oxford Circus et Marble Arch. /Photo prise le 15 avril 2019/REUTERS/Peter Nicholls

LONDRES (Reuters) - Les transports en public devraient être de nouveau perturbés ce mercredi à Londres où les militants écologistes protestant contre l'inaction des pouvoirs publics face au réchauffement climatique bloquent Oxford Circus et Marble Arch.

Dans un communiqué, le maire de Londres, Sadiq Khan, s'est dit "extrêmement préoccupé" par les projets de perturbation du métro. "Il est absolument crucial de convaincre davantage de gens à utiliser les transports en commun de même que la marche à pied ou le vélo si nous voulons nous attaquer à cette urgence climatique", a-t-il ajouté.

Le mouvement de protestation, à l'initiative du groupe Extinction Rebellion, a réussi à paralyser plusieurs secteurs de Londres dans la journée de mardi.

Extinction Rebellion, dont des militants se sont déjà signalés au début du mois en manifestant à demi-nus lors d'un vote sur le Brexit à la Chambre des communes, exige du gouvernement qu'il déclare l'état d'urgence climatique et ramène à zéro les émissions nettes de gaz à effet de serre d'ici 2025.

La police a procédé à 290 interpellations au cours des deux premières journées de la contestation londonienne, lundi et mardi.


(Costas Pitas; Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André pour le service français)