Protection des athlètes : les fédérations internationales de gym et de patinage agissent

Les miracles arrivent ! On va être positif aujourd’hui, avec les fédérations internationales de gym et de patinage qui agissent pour redonner de la noblesse à leurs sports. 

Rien de tel que des jeux olympiques pour faire bouger les choses. On a eu deux faits malheureux marquants pendant la dernière olympiade. La détresse et l’abandon de la gymnaste américaine Simone Biles à Tokyo, et le contrôle positif de la prodige du patinage russe Kamila Valieva à Pékin. On se plaint suffisamment quand les instances sportives ne lèvent pas le petit doigt pour protéger leurs athlètes pour ne pas souligner ce qui vient de se passer de très positif ces derniers jours. Des promesses tenues qui vont peut-être insuffler de l’air frais dans ces disciplines. On le sait, Simone Biles a été victime des agressions sexuelles du médecin de l’équipe de gym américaine Larry Nascar qui a fait des dizaines de victimes, et c’est en partie ce qui l’a fait craquer à Tokyo. La gym est marquée par des révélations en cascade de maltraitance physique et psychologique partout dans le monde. Les témoignages se multiplient. Et ça y est, la fédération internationale réagit. Elle a adopté un nouveau code de conduite. Pour que les dirigeants comprennent bien les devoirs et les responsabilités auxquels ils sont soumis, et pour mettre fin aux mauvaises pratiques. Ca peut paraître anecdotique, comme ça, un nouveau code de conduite. Encore faut-il qu’il soit appliqué, c’est vrai. Mais c’est la première fois que l’instan...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles