"Protégez les Français!": des médecins envoient une lettre à Buzyn sur le danger de l'alcool

1 / 2

"Protégez les Français!": des médecins envoient une lettre à Buzyn sur le danger de l'alcool

Pour les cosignataires de cette lettre ouverte à la ministre de la Santé, la lutte contre l'alcool est la "grande absente" du Fonds de lutte contre les addictions aux substances psychoactives.

Dans le communiqué "Madame la Ministre, protégez les Français des dangers de l’alcool!", publié ce jeudi par l’ANPAA (Association de prévention en alcoologie et addictologie), une dizaine de professionnels de la santé réclament une taxation plus importante de l’alcool.

A travers cette lettre ouverte, directement adressée à la ministre de la Santé Agnès Buzyn, ces derniers déplorent que les boissons alcoolisées soient les "grandes absentes du financement" du Fonds de lutte contre les addictions aux substances psychoactives, un fonds de prévention créé dans le cadre du projet de budget de la Sécurité sociale pour 2019 (PLFSS 2019).

Pour l'année à venir, ce projet prévoit que le champ d'intervention de ce fonds, constitué de 100 millions d'euros provenant des taxes du tabac, soit élargi aux addictions liées aux substances psychoactives (alcool, cannabis). Pour 2019, une augmentation de seulement 10 millions d'euros a été annoncée, un montant bien insuffisant pour Nicolas Simon, professeur de médecine à Marseille, président de l’ANPAA, contacté par BFMTV.

L'alcool première cause de mortalité chez les 15-30 ans

"Ce chiffre n’est pas à la hauteur de l’enjeu de santé publique que l’alcoolisme représente. L’alcoolisme a un coût social, chaque année, il représente 120 milliards dépensés par la Sécurité Sociale, on est très très loin de ce chiffre, le coût réel...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi