La prostitution sur internet, fléau grandissant dans les cités

1 / 2

La prostitution sur internet, fléau grandissant dans les cités

Passés par le trafic de stupéfiants, des délinquants se reconvertissent en proxénètes dans les cités. De jeunes femmes, souvent mineures sont exploitées par ces réseaux en pleine expansion.

Les annonces sur internet sont publiées par dizaines. Loin du racolage de rue, la prostitution s'affiche aussi en ligne depuis quelques années mais prend de l'ampleur dans les cités, notamment en Ile-de-France. Sur ces annonces, des jeunes femmes souvent très jeunes proposent des prestations tarifées en laissant un numéro de téléphone.

Derrière ces annonces, se trouvent en réalité des réseaux bien organisés, comme l'a observé l'Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRTEH).

"On a une pluralité de victimes, c'est-à-dire qu'un ou deux auteurs s'allient entre eux et vont aller chercher, exploiter deux, trois, quatre victimes, organiser la prostitution, louer des appartements, mettre des petites annonces sur les sites internet", détaille Patrick Cotelle, adjoint à l'OCRTEH.

Le proxénétisme plutôt que le trafic de stupéfiants

Ces réseaux sont organisés par des délinquants passés par différents trafics et notamment le trafic de stupéfiants. Avec la prostitution, ils cherchent à exploiter un nouveau filon.

"On sait que maintenant le trafic de stupéfiants dans les quartiers sensibles commence à être saturé. Ils ont trouvé une nouvelle source de financement et d'approvisionnement, de gains d'argent assez faciles puisque la prostitution, l'exploitation sexuelle rapporte énormément d'argent", poursuit Patrick Cotelle. 

Ce phénomène a déjà été observé...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages