Les prostituées et la langue «mal tournée»

Libération.fr

Non, «courtier» ou «business» ne sont pas des termes d’économie. Ce sont des mots du «joli monde», celui de la prostitution. Un dictionnaire spécialisé (Du couvent au bordel, Gallimard ) inventorie ce que la langue française doit aux gagneuses et à leurs macs.Photo Reuters

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Yoni Palmier, «le tueur à la moto», jugé en appel
Handicap
Disparition Joseph Maggiori, directeur artistique du «Figaro Magazine»
«Il faut que [Manuel Valls] mouille la chemise dans la campagne [de Benoît Hamon].»
«Si c’est vraiment Macron-Le Pen, on n’est pas dans la merde»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages