Le propriétaire du site pornographique "Jacquie et Michel" placé en garde à vue

Une enquête pour "viols" et "proxénétisme" a été ouverte à l'encontre du site pornographique Jacquie et Michel. Cinq personnes au total sont placées en garde à vue.

Le propriétaire du site pornographique "Jacquie et Michel", Michel Piron, et quatre autres personnes ont été placés en garde à vue mardi matin dans une enquête ouverte à Paris pour "viols" et "proxénétisme", a confirmé le parquet de Paris.

Michel Piron et sa femme "ont été placés en garde à vue ce matin dans le cadre d'une enquête préliminaire" ouverte en juillet 2020 "pour des faits supposés de proxénétisme, complicité de viol et complicité d'agressions sexuelles entre 2009 et 2015", a annoncé l'avocat du groupe Ares, détenteur du site, Me Nicolas Cellupica.

En juillet 2020, le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire après un signalement effectué par plusieurs associations féministes, Les Effrontées, Osez le féminisme et Le Nid, faisant état de témoignages d'actrices ayant subi des violences sexuelles lors de tournages de films diffusés sur la célèbre plateforme pornographique.

Les investigations ont été confiées au 3e district de la police judiciaire de Paris.

Plus d'informations à suivre...

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Sites pornos: faut-il imposer le contrôle d'identité pour pouvoir les consulter?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles